Aller au contenu principal

Pose 3 Ralentisseurs FAUCON : Village, L'Argile et La Fabrique

-A +A
Date de début estimée: 
14 avr
Date de fin estimée: 
31 déc

Vitesse de Circulation dans le Village suite à la demande de plusieurs habitants de FAUCON sur le Village, L'Argile et La Fabrique :

Lors du Conseil Municipal qui s'est tenu le 13 Avril 2015, l'Equipe Municipale a évoqué ce dossier afin de régler ce problème récurrent pour améliorer la sécurité dans le Village. Une commission Travaux se réunira prochainement pour évoquer et régler ce problème.

Commission des Travaux qui s'est déroulée sur les 3 sites retenus en Avril et Juin 2015 : Coeur du Village devant le Presbytère, à l'Argile et à la sortie du Pont de la Fabrique en venant d'Enchastrayes.

Il a été décidé de procéder à la pose d'un ralentisseur sur ces 3 sites au regard de la vitesse excessive constatée sur ces 3 points de cirdulation. 

Des devis ont été demandés en Juin 2015 auprès des Entreprises Eiffage, Routière du Midi et de Colas. Seul Eiffage ayant répondu par l'envoi d'un devis Début Juillet 2015 pour un montant de 3.900 € HT soit 4.680 € TTC, Eiffage a été retenu pour la somme de 4.680 € TTC.

 En Octobre 2015, les 3 ralentisseures ont été posés par EIFFAGE. 

Des réclamations reçues en Mairie pour la hauteur de ces 3 ralentisseurs, L'Equipe Municipale a demandé à Jean Louis MARTEL, l'Agent Technique Communal de procéder à un adoucissement de ceux-ci par la pose d'enrobés pour allonger la longueur des ralentisseurs et ainsi les mettre en conformité à la Réglementation. Jean-Louis a également procédé à la pose de la peinture adaptée sur les 3 ralentisseurs ainsi que la pose des panneaux adaptés de signalisation .

Coût des 3 ralentisseurs : 3.900 € HT et 4.680 € TTC réglés le 20/11/2015 à EIFFAGE, Subvention obtenue du Conseil Départemental ( Amendes de Police ) 1.950 € perçue le 10 Décembre 2015.

Coût Achat des panneaux et de l'enrobé complémentaire passés dans le Budget Fonctionnement 2015.

Dossier terminé fin Décembre 2015.

Le Maire : Michel LONGERON